En 2019, l'exposition interactive en plein air accueillera les photographies de François LEPAGE.

 

 

François Lepage, photographe


Photo © Romain Joly
Photo © Romain Joly

 

Après une formation de Lettres, François LEPAGE travaille plusieurs années en Afrique tout d’abord puis en Amérique du Nord. Collaborateur de l’agence de photojournalisme Sipa Press à Paris entre 2007 et 2017, et membre du collectif de photographes Chambre Noire depuis 2010. Il rejoint en 2017 la plateforme Hans Lucas.

 

 

François LEPAGE effectue, à la fin des années 2000, une série de reportages sur les grandes cultures d’exportations et les enjeux économiques et humains de cette exploitation. De ce travail sur l’humain confronté à la disparition d’un monde, à l’espoir, à l’exil naissent deux expositions : Variations sur fil majeur en 2010 puis Exils, voyageurs sans bagage ni papiers en 2011. Il effectue parallèlement en  2010 un travail dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises à bord du Marion Dufresne qui donne naissance – en collaboration avec la journaliste Caroline Britz au livre Marion Dufresne, Ravitailleur du bout du monde (mention de l’Académie de Marine 2013).

 

Ces photographies le mettent sur le chemin des grands espaces naturels protégés de France. Il participe ainsi en 2011 et 2012 à la mission photographique initiée par les Réserves Naturelles de France – Cœurs de nature en France – présentée par le Sénat au Jardin du Luxembourg à Paris entre septembre 2011 et janvier 2012.

 

En 2013, après avoir participé au projet photographique porté par Sipa PRESS et L’UNESCO sur les « Chemins de l’école » – Journeys to School – exposé à l’ONU à New-york et à l’UNESCO Paris, il embarque pour l’Antarctique avec l’Institut Polaire sur L' Astrolabe. Il  participe  avec son frère Emmanuel LEPAGE, auteur de bandes-dessinées, au raid de ravitaillement de la station scientifique Concordia, au coeur du continent polaire.  

Ce voyage donne naissance en 2014 aux livres La Lune est blanche qu’il signe avec son frère aux éditions Futuropolis, et Les Ombres Claires aux éditions PerspectivesArt9, un livre de photographie et de texte, un regard parallèle sur cette expérience au cœur du continent polaire, le « bord du cadre ».

 

« Mon travail photographique est né d’une curiosité insatiable pour ce qui m’entoure, la lumière – ou l’ombre – des êtres comme des choses. Au début, je voulais comprendre. Peu à peu ce désir de compréhension à laissé place à une envie de contempler, de soulever le voile du réel, de voir. C’est le travail de l’instinct qui m’intéresse. L’image semble s’imposer à moi par elle même tout comme si – dans des scènes du réel que je photographie – venaient se superposer et se fondre des images intérieures, inconscientes, profondes, obsédantes… »

 

D'après www.francoislepage.com

Traduction indisponible

After a formation of Letters, François LEPAGE works several years in Africa first and then in North America. Collaborator of the photojournalism agency Sipa Press in Paris between 2007 and 2017, and member of the Chambre Noire photographers' collective since 2010. In 2017, he joined the Hans Lucas platform.

Nach einer Formation von Briefen arbeitet François LEPAGE zunächst mehrere Jahre in Afrika und dann in Nordamerika. Von 2007 bis 2017 Mitarbeiter der Fotojournalismusagentur Sipa Press in Paris und seit 2010 Mitglied des Chambre Noire-Fotografenkollektivs. 2017 trat er der Hans Lucas-Plattform bei.

20 photos de François Lepage


Les 20 reproductions grand format des photos de François Lepage seront exposées dans les rues de Moëlan-sur-Mer, sur un itinéraire allant de la mairie à la chapelle Saint-Philibert.

En scannant le QR code affiché en bas de chaque photo exposée, vous accédez, depuis votre smartphone ou votre tablette, à un contenu supplémentaire : lieu, inspiration, anecdotes...